Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Persos de femmes en GN - Ada Lovelace

Me voici de retour de GN, ou plutôt de Huis Clos, Le Vieux Chaudron, excellente murder de cape et d'épee montée ce weekend par le Dragon Libournais. http://www.ledragonlibournais.org/phpBB3/index.php
(Photos quand j'en aurai)

Lors de la préparation, j'ai procédé aux essayages de costume d'usage en prenant l'avis de mon mari, qui me demande fort à propos : "Au fait, tu joues qui ?"
"Une serveuse-fille de joie dans une auberge."
"... C'est glauque... Ca m'étonne que tu acceptes de jouer ça..."

Séquence réflexion. Pour moi qui suis une féministe convaincue ayant des idées bien arrêtées sur la question de la prostitution notamment, c'est effectivement un paradoxe que d'accepter cette reproduction des stéréotypes dans le jeu. Même si, il faut bien le dire, beaucoup en GN repose justement sur la transgression, la dérision, le second degré. Rendons justice aux orgas et aux joueurs : ils sont toujours bienveillants, et ne souhaitent jamais heurter la sensibilité de personne. Depuis que j'ai commencé le GN, il n'y a jamais eu autant de joueuses, et bien des entreprises pourraient s'inspirer de la spectaculaire progression de la parité dans ce milieu, sans la moindre mesure obligatoire ni même besoin de concertation à ce sujet.
Alors plutôt que de poser la question : les rôles féminins en GN sont-ils uniquement des rôles de prostituées ou d'intrigantes malveillantes ? Dans quelle proportion ? Arrive-t-il que des rôles féminins aient l'occasion de sauver le monde ? (Pas que cela ne mérite pas réflexion, mais aujourd'hui ce n'est pas là où je veux en venir)
Je propose plutôt de chercher ces personnages féminins, car ils existent, qui ont marqué le cours des choses à défaut de marquer l'Histoire, pour s'en inspirer, autant pour modeler nos personnages que dans la vraie vie. Ça devrait nous éviter de tomber dans les stéréotypes.

Aujourd'hui, je vous invite donc à découvrir Augusta Ada King, comtesse Lovelace, fille de Lord Byron, la première programmeuse informatique de tous les temps, hommes et femmes confondus. Ami orga qui me lis, si un jour tu m'écris un perso comme ça, je t'offre ton poids en apéricubes.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace

(Vous m'excuserez pour l'absence de liens hypertexte, je n'ai pas accès à toutes les fonctions sur l'iPad. Dans un premier temps il faudra copier-coller le lien !)

les gobelins 30/05/2013 23:42

coucou la belle, bravo pour ton prochain voyage, je vous souhaite beaucoup de bonheur par delà les mers :D et pour te redonner le goût d'écrire ici (enfin j'espère) je t'ai nominé au Liebster Award car tant de créativité ne peuvent rester tues! voici le principe dans cet article http://lesgobelinssaventcoudre.over-blog.com/article-liebster-blog-award-118046481.html

Liette 16/05/2013 14:13


Et pour mon poids en schokobons, c'est uoi comme back qu'il faut t'écrire ?


;-)


N'empêche, un article intéressant qui donne envie d'en lire plus, de creuser davantage la question des rôles féminins en GN, des joueuses de GN, etc ! Tu nous prépare une suite ?


 


Et puis il faut aussi faire la part des choses : tous mes rôles sont loins d'avoir été cloisonnés dans les deux stéréotypes que tu décris ! Et inversement, les profils masculins sont souvent très
clichés eux aussi : le manipulateur sournois, le marchand vénal, le héros irréprochable, etc


 


Bref, une question qui appelle une "étude" plus approfondie !

Elemm 29/04/2013 07:53


Excellent, je ne connaissais pas du tout ce personnage, mais j'adore l'idée qu'un tel profil puisse un jour exister en GN! Et en effet, il t'irait comme un gant. C'était une geek en robe de bal,
que demander de mieux?? :)


Sinon, personnellement jouer les prostituées en GN n'a rien à voir pour moi avec l'idée de défendre ou non des causes dans la vraie vie. Rappelons-nous de tous ces régimes fachistes en GN, des
pourritures incarnées par les hommes, de ceux qui s'évanouissent à la vue du sang (virtuel)... Le GN sert pour moi, entre autre, à jouer avec nos appréhensions pour les apprivoiser : jouer avec
la violence pour en avoir moins peur, trahir ses amis, mourir, être démasquée avec de lourds secrets, épouser un homme que je n'ai pas choisi, ... Tout ça fait partie du goût du GN. Evidemment,
sauver le monde, lancer des boules de feu ou des sorts de séduction imparables, c'est kiffant aussi :D


Peut-on envisager un rôle de geek dans notre couvent??? Ok je m'éloigne peut-être un peu de l'ambiance ^^ N'empêche, c'est juste que 63kgs d'apéricubes, ça fait pas mal d'apéros.... ;)